Nos actions

Atelier n°1 : Bien dans son corps, bien dans sa tête

Cette action se décline en 3 ateliers :
  • Le bien-être : sophrologie, shiatsu, conseil en image (le lundi matin)
  • L’aquagym (le lundi soir)
  • Le Vélo (le vendredi après-midi)
La pratique sportive et le bien-être : peu présents dans le quotidien des personnes en situation de précarité.
Les freins : manque de motivation, manque d’accompagnement et frais trop élevés.

Les 3 ateliers de l’action Bien dans son corps, Bien dans sa tête sont encadrés par des intervenants professionnels : une conseillère en image, une sophrologue, une praticienne en Shiatsu, un éducateur sportif et un maître-nageur. Ils mettent leur savoir-faire au service de nos bénéficiaires.

Les ateliers ont lieu dans une salle de la Maison de Quartier Michel Colucci, à la Piscine Daullé ou aux Grandes Prairies.

ILS /ELLES ONT DIT
K – participante de l’atelier bien-être
Avant je n’aimais pas sortir ! Le monde me stressait. Grâce à l’atelier, je me sens mieux, plus détendue. Mon mari est content que je me sente bien.

Effets constatés par l’équipe :
- Bienveillance
- Reprise de confiance
- Sensation de mieux-être
- Création de lien social
Les chiffres clés :
- 90 ateliers
- 65 participants
- 92% de présence régulière
- 73% d’habitants Quartier Politique Ville
- 85% des participants sont des femmes
Séances découvertes :
- Yoga
- Jus détox


Atelier n°2 : Comment faire de petites économies

L’action se décline en 2 ateliers :
  • La cuisine
  • La gestion de budget
Pourquoi ?
- Augmentation de personnes rencontrant des difficultés de gestion budgétaire.
- Besoin pour les bénéficiaires d’un atelier en lien avec l’aide alimentaire, la cuisine équilibrée à peu de frais.

L’atelier cuisine est encadré par des bénévoles et une diététicienne intervient 1 fois par trimestre. Il a lieu au Centre Social Léon Blum le lundi matin ou après-midi.

L’atelier budget est animé par l’Assistante de Service Social de l’Epicerie Solidaire au sein de la Maison de quartier Michel Colucci le vendredi matin.

ILS /ELLES ONT DIT
S – participante au Budget
Quand je suis rentrée de l’atelier, j’ai expliqué à mon fils (16 ans) que les appareils en veille représentaient 10% de notre consommation électrique annuelle. Maintenant, il utilise des multiprises avec interrupteur pour la télé et la console.

Effets constatés par l’équipe :
- Augmentation de la consommation de fruits et légumes
- Amélioration budgétaire des situations constatées lors des renouvellements
- Développement de liens sociaux
- Participants = forces de proposition
Les chiffres clés :
- 85 ateliers
- 55 personnes inscrites et 33 participants réguliers
- 89% de participants Quartier Politique Ville<
- 91% sont des femmes, 74% ont entre 26 et 60 ans
Intervention de la diététicienne le 18/11/2019
- Animation autour du petit-déjeuner et du sucre


Atelier n°3 : Le Journal : "Il était une fois dans l'ouest"

Pourquoi ?
- Mise en place d’un outil de communication pour et par les bénéficiaires
- Renouer avec la pratique de la langue française orale et écrite
- Prendre conscience de leurs potentialités
- Développer le journal pour en faire celui de tous les quartiers ouest d'Arras en collaboration avec tous les partenaires intéressés et motivés.
L'atelier est animé par un bénévole et bénéficiaire du Petit Marché Arrageois dont les compétences d'encadrant et de passionné d'informatique sont réelles et appréciables.

ILS /ELLES ONT DIT
P – participant de l’atelier
Je ne pensais pas pouvoir écrire pour faire entendre ma voix. Cet atelier me permet d’aller mieux et de progresser.

Effets constatés par l’équipe :
- Reprise de confiance en soi
- Ouverture vers l’extérieur
- Développement de liens sociaux
- Écriture accessible à tous
- Volonté d’intégrer de nouveaux participants
Les chiffres clés :
- 36 ateliers
- 15 personnes inscrites
- 12 participants réguliers
- 75% habitants Quartier Politique Ville
- 83% des participants sont des femmes
- 75% ont entre 26 et 60 ans
Perspectives 2020
- Encadrement de l’atelier par un bénévole : compétences dans le management, la rédaction et les nouvelles technologies. Valoriser son savoir-être, son savoir-faire afin de promouvoir son insertion professionnelle.
- Ouverture du journal sur les quartiers ouest en collaboration avec le Centre Social Arras Ouest et la Ville d’Arras afin d’élargir notre champ d’action et de traiter des actualités de l’ensemble du quartier ouest de la Ville.


Atelier n°4 : Alphabétisation, Un pas vers le français

Pourquoi ?
- Accueil d’un public hétérogène dont des personnes allophones
- Arrivée des familles allophones dans des conditions difficiles : sentiment d’isolement, aucun réseau familial/amical et connaissance partielle du territoire français.
- Insertion et stabilisation fragilisées
- Ressources faibles

La « barrière de la langue » accentue ces difficultés

L’atelier est encadré par 2 bénévoles et une stagiaire Assistante de Service Social. Il a lieu au sein des locaux de la Maison de Quartier Michel Colucci le mardi matin.

ILS /ELLES ONT DIT
S – participante de l’atelier Budget
Je suis arrivée en France il y a 2 ans, je suis seule avec mes enfants. Je viens à l’atelier depuis 2 mois, je veux m’intégrer. Je parle mieux maintenant et je fais des démarches plus facilement. Cet atelier : c’est mon moment à moi ! On apprend le français mais pas que …

Effets constatés par l’équipe :
- Communication facilitée
- Inscription dans d’autres ateliers et/ou structures extérieures
- Volonté d’apprendre et de s’intégrer
- Développement de liens sociaux
- Participants = forces de proposition
Les chiffres clés :
- 8 ateliers
- 13 personnes inscrites
- 100% habitants Quartier Politique Ville<
- 64% de femmes / 36% d’hommes
Exemples de thèmes abordés :
- Alphabet (minuscules, majuscules)
- Repérage temporo-spatial : heure, date, saisons, jours de la semaine
- Vocabulaire en lien avec l’alimentation
- Savoir se présenter


Atelier n°5 : La création artistique ou Culturellement vôtre !

Les freins à l’accès à la culture sont multiples : prix des places, éloignement des équipements culturels, manque d’information et de sensibilisation. Il s'agit, donc, de créer une opportunité de rencontres et d’échanges favorisant l’accès aux équipements culturels. Ainsi, nous souhaitons susciter la curiosité culturelle et artistique des participants.

L’atelier est encadré par l’animatrice culturelle du Musée d’Arras. Il a lieu dans la salle coquelicot du Musée le mercredi matin . De Janvier à Juin 2019, les participants ont choisi le tableau « La Plage ». Grâce à leur ressenti artistique et leur imagination, ils l’ont ainsi bousculé, rehaussé et réinterprété en couleurs. Depuis septembre 2019, le groupe réalise un film autour de personnages et lieux arrageois marquants.

ILS /ELLES ONT DIT
M – participante de l’atelier
Le projet 2019-2020 renouvelle l’atelier. Ce n’est pas facile de passer devant la caméra. Il faut travailler sur soi pour accepter son image.

Effets constatés par l’équipe :
- Reprise de confiance en soi
- Valorisations
- Assiduité et investissement
- Ouverture vers l’extérieur
- Incitation à sortir du quartier pour se rendre en centre-ville
Les chiffres clés :
- 29 ateliers
- 6 participants réguliers
- 64% habitants Quartier Politique Ville<
- 73% de femmes / 27% d’hommes
- 1/3 des participants a plus de 60 ans
Les lieux visités
- Le Beffroi
- Le Musée d’Arras
- Le Théâtre d’Arras
- La Médiathèque Saint-Vaast
- La Bibliothèque du Musée


Atelier n°6 : Gaïa et Moi, ou comment devenir un citoyen éco responsable

Pour quels objectifs : Respecter l’environnement, avoir une démarche éco-citoyenne, produire soi-même…
Cette action se décline en 3 thématiques :
  • La fabrication de produits cosmétiques
  • La fabrication de produits d’hygiène
  • Accès à la phytologie
Les interventions sont encadrées par une naturopathe certifiée.

Les ateliers ont lieu dans la grande salle de la Maison de Quartier Michel Colucci, rue Claude Monet à Arras.

ILS /ELLES ONT DIT
C – participante de l’atelier éco-responsable
C’est gratifiant et enrichissant de fabriquer ses produits soi-même, on fait des économies et on évite les gaspillages.



Atelier n° 7 : Espèce menacée

Un titre provocateur pour une action sensible.
Cette action a pour but d’accompagner les femmes victimes de violences conjugales, intra-familiales qu’elles soient verbales, physiques ou psychologiques.

Trop de femmes victimes de violences ne bénéficient d’aucun accompagnement si ce n’est juridique ainsi notre souhait est de les accompagner au quotidien sur toutes les difficultés périphériques pour lesquelles elles pourraient se trouver démunies (santé, parentalité, logement, budget, gestion administrative..).

Parallèlement à cet accompagnement, nous souhaitons leur proposer d’aller vers un mieux-être psychologique via notre atelier bien-être tout en leur permettant de s’oxygéner, de se surpasser et de (re)prendre confiance en elle et de croire en leurs possibilités via l’atelier sport qui les poussera dans leurs « retranchements » afin d’en tirer une force nouvelle.
Cette action se décline en 3 thématiques :
  • Accompagnement social
  • Participation à l’atelier bien-être
  • Participation à l’activité sportive
L’accompagnement social est effectué par une assistante sociale diplômée. Les ateliers bien-être sont dispensés par une praticienne du shiatsu, une conseillère en image et une sophrologue. Les activités sportives sont encadrées par un coach diplômé et expérimenté. Les ateliers ont lieu dans la grande salle de la Maison de Quartier Michel Colucci, rue Claude Monet à Arras, en extérieur pour certaines pratiques sportives. Nous souhaitons que cette action fasse partie intégrante d’un projet plus large avec les autres associations travaillant sur les violences faites aux femmes.